fbpx

Prévenir (mieux que guérir) :

LA LUMIERE BLEUE

Semble être nocive pour l'organisme, elle provoquerait certains cancers (sein, prostate).
Inhibant la sécrétion de mélatonine, responsable de la synchronisation du cycle veille/repos, elle dérègle le cycle du sommeil. On pourrait résumer que pour l'organisme lumière bleue = jour.
A savoir : le risque est proportionnel au temps d'exposition.
Utiliser filtres d'écran, tenir une bonne distance : 3m devant la TV, 60cm devant un ordinateur, faire des pauses régulières.

Rendez-vous-Sage.com

DE L’UTILITÉ DE LA PRÉVENTION...

78% des Français qui ont vécu un accident de la vie courante au sein de leur foyer estiment qu’ils auraient pu l’éviter.
57 % des personnes interrogées considèrent qu’il suffisait d’être plus attentif sur le moment,
11% qu’il fallait prendre de simples précautions.
Enfin, 10% considèrent qu’il aurait fallu conjuguer les deux.
Source : GEMA prévention.

Rendez-Vous-Sage.com

PLANTES TOXIQUES

Aconit bleue, Amaryllis, Ancolie, Anémone, Arum, Aucuba, Azalée, Belladone, Chèvrefeuille, Clématite, Colchique, Cotonéaster, Cyclamen, Cytise, Daphné, Datura, Digitale, Faux jasmin, Fusain, Glaïeul, Ginkgo, Glycine, Grande Cigüe, Gui, Hortensia, Houx, If, Ipomée, Iris, Jacinthe, Jasmin, Laurier rose, Lierre, Lilas, Muguet, Narcisse, Œillet, Pivoine, Pois de senteur, Pommier d'amour, Primevère, Pyracantha, Renoncule, Rhododendron, Ricin, Thuya, Troène, Tulipe, Vigne vierge. (Liste non exhaustive)

Rendez-vous-Sage.com

PRÉVENTION NOYADE

Une moyenne de quasi 4 décès / jour durant une saison…
Les victimes principales sont les enfants de moins de 6 ans (18%) et les adultes de plus de 45 ans (46%).
Les causes majeures : le manque de surveillance et la non connaissance de la nage, pour les enfants. Pour les 45 ans et plus, chute, épuisement sont en cause mais la majorité (quasi 50%) des noyades est liée à un problème de santé.
Pour les jeunes (12/25 ans), la noyade est souvent due aux courants et / ou à un épuisement.
Pour les 25 / 44 ans, la noyade est consécutive à un épuisement ou à une chute.
Pour éviter les problèmes, observer cet espace naturel, se tenir informé des conditions de baignade affichées aux postes de secours, par exemple.
Trop de personnes se noient encore suite à un choc thermique après être rentrées trop vite dans l’eau ! Aller dans l’eau progressivement en se mouillant la nuque, le torse, ventre et dos.
La prévention du risque de noyade se base aussi sur l’acquisition de la nage qui peut s’assimiler à tout âge !
Et attention à la consommation d'alcool au bord de l'eau...

Rendez-vous-Sage.com

LES ANIMAUX & LA CHALEUR

Le risque de déshydratation est important en cas de fortes chaleurs ou après une longue exposition au soleil, un malaise peut survenir en moins d'1 heure chez un chien, encore plus rapidement chez le chat.
Leur fonctionnement est différent du nôtre, ils ne transpirent pas comme nous et leur température corporelle se dérègle assez rapidement et peut conduire à un choc fatal.
Maintenir à disposition un bol propre d'eau fraîche.
Attention à la voiture !!! Dans cet espace clos, même avec les fenêtres entrouvertes, l'air devient vite étouffant et le risque s’accélère !

Rendez-vous-Sage.com

LE BARBECUE & SES RISQUES.

Le barbecue doit être installé dans un endroit stable, à l'écart du passage.
Attention aux enfants, ils doivent en être tenus éloignés ! Veiller aux plus petits qui ont leur visage à hauteur de grille.
Pas de jeu de ballon, de chahut autour du barbecue.
Et toujours nous gardons un œil sur le barbecue s'il y a des enfants.
Pour l'allumage, aucun enfant autour et aucun recours à de l'alcool à brûler. Un seau d'eau ou du sable à proximité, peut se révéler secourable.

Rendez-vous-Sage.com

BALANÇOIRES & Co

Le portique doit être bien ancré au sol, installé dans un espace plat et dégagé de 2m tout autour minimum avec pour amortir les chutes éventuelles, gazon ou sable meuble (sur de 10 cm de profondeur).
Privilégier les portiques vendus avec la norme NF S 54-100 et/ou norme NF EN 71.
Veiller à bien faire respecter les tranches d’âge annoncées par le constructeur pour chaque accessoire afin que le poids et l’usage correspondent.
Quelques règles sont à inculquer :
* ne pas monter à plusieurs sur le toboggan ou balançoire,
* sur la balançoire surveiller les mouvements des uns et des autres autour car les chocs peuvent être violents et créer de graves traumatismes.
Veiller à l’effet de groupe pouvant engendrer des incidents. Le plus sage est de garder un œil sur les enfants.
Attention aux vêtements ! Les sangles ou cordons peuvent être à l’origine d’étranglement. Idem pour les écharpes, lacets ou cheveux longs qui risquent de s’accrocher à un élément saillant et entraîner de méchantes blessures.

Rendez-vous-Sage.com

PISCINE / PRÉCAUTIONS

La meilleure des protections est la surveillance. Alors, aucune raison ne nous fait quitter les lieux ! On se baigne avec les enfants, on s’amuse avec eux...

Dans le cas de piscine avec système de surveillance, maintenir en bon état les clôtures ou systèmes de veille de l’espace de baignade.

Après chaque baignade :

– Sortir de la surface de l’eau jouets et accessoires de la piscine pour éviter la tentation d’aller récupérer un ballon.

– Fermer les clôtures ou condamner l’accès ; retirer l’échelle, pour les piscines hors sol.

Maintenir les abords de la piscine dégagés afin d’éviter les chutes, et le fameux : “ ne pas courir au bord de la piscine “ !

Une perche, une bouée, une fiche plastifiée de secours, un téléphone pour alerter les secours dans le périmètre du bassin.

Attention aux cheveux longs qui peuvent être tirés ou s’emmêler près des conduits d’aspiration et maintenir la tête sous l’eau !

Rendez-vous-Sage.com

LES BÉBÉS AU JARDIN.

Penser à bien maintenir une moustiquaire sur les poussettes.
Les yeux et la peau des tout-petits sont extrêmement fragiles, il faut donc veiller à les installer à l’abri du soleil.
Eviter la plage horaire de midi à 16 h car les températures au delà de 26/27°C sont fâcheuses au bébés.
Attention aux brusques changements de températures auxquels ils sont très sensibles car leur thermorégulation n’est pas encore bien calée.
En été, vêtir le petit de tissus légers, de couleur claire. Aucune lotion ou crème anti-moustique avant plusieurs mois !
Evidemment veiller à une hydratation constante !
Les piscines avec une eau pas forcement propre et/ou chlorée sont à écarter jusqu’à l’âge de 6 mois minimum.

Rendez-vous-Sage.com

LES ENFANTS AU SOLEIL.

Les expositions excessives au soleil sont dommageables pour la peau et les yeux. (Les coups de soleil de l’enfance peuvent être à l’origine de mélanomes ou cancers à l’âge adulte…)
Aux beaux jours, il est sage d’équiper les enfants d’un chapeau, d’un vêtement léger, de couleur claire, de lunettes de soleil avec des montures enveloppantes et un filtre anti-UV et sur les parties du corps exposées, passer une crème solaire (indice 25 minimum).
Le risque de déshydratation et de coup de chaleur n’est pas à négliger. Même si l’enfant n’a pas soif, lui imposer de boire régulièrement (eau, jus de fruits, lait) le mieux restant l’eau, malgré tout !
En cas de grosses chaleurs, brumisateur, gant mouillé, douche, bain de mer baisseront la température corporelle.
Et attention, bien vérifier que le parasol soit traité anti UV !

Rendez-vous-Sage.com

LA LUMIERE BLEUE

Semble être fort dommageable pour les yeux, elle favoriserait la dégénérescence maculaire (DMLA), entraînant des dommages irréversibles à long terme. Elle apparaît particulièrement nocive pour les enfants chez lesquels le cristallin immature ne filtre pas correctement cette lumière.
A savoir : le risque est proportionnel au temps d'exposition.
Utiliser filtres d'écran, tenir une bonne distance : 3m devant la tv, 60cm devant ordinateur, faire des pauses régulières.

Rendez-vous-Sage.com

SOUTENIR LES ABEILLES

Pour produire 1 kilo de miel, les abeilles butinent 1 million de fleurs alors plantons, semons des végétaux mellifères qui leur fourniront des fleurs tout au long de l'année.
Mettre des coupelles d’eau avec des gravillons pour qu’elles puissent boire sans se noyer.
Bannir les pesticides, herbicides chimiques. Attention à certains traitements naturels qui peuvent désorienter les abeilles (contre la pyrale du buis, par exemple).
Consommer du miel véritable, sélectionner les productions locales.
Parrainer une ruche, financer des champs de fleurs, les initiatives sont multiples.
Installer un abri à abeilles, un nichoir, une ruche horizontale (style ruche kenyanne) tout ceci à construire soi-même ou à acheter en jardinerie.
Signaler à la mairie la présence de nid de frelons, asiatiques (en forme de ballon).

Rendez-vous-Sage.com

QUAND LES CHATS PRENNENT L'AIR...

La défenestration est la 1° cause d’accident domestique chez le chat à la belle saison…
Si la chute est haute, le chat a le temps de bien se positionner, contrairement à une faible hauteur, mais rien ne garantit la réception. Si le chat tombe d’une fenêtre, d’un balcon, sa tête peut taper des objets lors de la chute, rebords de fenêtre, paraboles, par exemple.
Les dommages de l’accident chez le chat acrobate seront plus ou moins graves. De légers traumatismes à des traumatismes crâniens, des lésions internes, pas toujours perceptibles immédiatement. Une chute représente donc une urgence vétérinaire.
Etre d’autant plus vigilant que les chats ont la fâcheuse tendance à se cacher quand ils sont mal en point.
Autre risque : les fenêtres oscillo-battantes, excessivement dangereuses ! En effet, le chat voulant passer par l’entrebâillement, encourt le risque de rester coincé dans cet angle après avoir passé les pattes avant. La cage thoracique est alors comprimée, étouffement ou grave lésion du thorax lui seront rapidement fatales.
Pour écarter ces sources potentielles de problèmes. Des grilles, des passerelles pour les fenêtres oscillo-battantes. Pour les balcons, c’est un peu plus complexe et / ou fastidieux et onéreux. Des grilles ou grillages sont cependant, souvent possibles à poser.

Rendez-vous-Sage.com

SOMNOLENCE AU VOLANT

1° cause de mortalité sur autoroutes.
Diverses origines : manque de sommeil, repas copieux, problème de santé, absorption d’alcool, de médicaments ou de stupéfiants.
Heures à risque : 13/15 h et 3/5 h
Une fatigue importante peut entraîner des micro-sommeils de 1 à 4 secondes, à 130 km/h en 4 secondes, c’est plus de 140 m parcourus...
Une mauvaise aération de l’habitacle peut aggraver l'état de fatigue, tout comme l'excès de chauffage ou de climatisation.
Boire de l’eau régulièrement et manger légèrement. Café, boissons énergisantes ne feront juste que retarder l'endormissement.
Le risque de somnolence s’accroît avant l'arrivée. Il est très fort sur les trajets du quotidien : 50 % des accidents ont lieu sur des trajets de moins de 100 km.
La fin de semaine est plus risquée aussi s'il y a eu plusieurs jours ou le manque de sommeil a été enregistré.  
17h de conduite consécutives sans sommeil diminuent les réflexes du conducteur comme avec un taux d’alcool de 0,5 g/l dans le sang !

Rendez-vous-Sage.com

LES BEAUX JOURS AU JARDIN.

Chaque année, en France, en moyenne 8 millions de victimes d'un accident de la vie privée sont enregistrées, 400 000 d'entre elles environ souffriront de lourdes séquelles et 20 000 personnes en décéderont... Les accidents de la vie courante tuent 4 X fois plus que les accidents de la route  !
Près d’1/4 des accidents domestiques ont lieu dans le jardin, donc 2 millions de personnes tous les ans.
Les taille-haies impliqués dans 9 sur 10 des accidents causés par des appareils de jardinage.
En France, 1 accident de la main toutes les 20 secondes (1,4 millions d’accidents recensés chaque année), les 2/3 sont des accidents de la vie courante : bricolage, jardinage, travaux ménagers...

Rendez-vous-Sage.com

se protéger de la chaleur
SE PROTÉGER DE LA CHALEUR

Fermer les fenêtres, les volets ou rideaux la journée pour empêcher le soleil de taper sur les vitres, de laisser rentrer la chaleur. Les rouvrir quand la température est plus fraîche.
Se passer de l'eau fraîche sur le visage ou se mouiller carrément la tête. Certains endroits comme l’intérieur des poignets, des coudes, l'arrière des genoux, les tempes sont plus réceptifs. Un bain de pieds d'eau fraîche est utile pour baisser la température corporelle. Toutes ces actions combinées à un ventilateur, décuplera le rafraîchissement ressenti.
Transformer son ventilateur en petit climatiseur en posant sur la grille un linge mouillé et congelé et / ou avec un bol de glaçons placé juste devant.
Et boire de l'eau fraîche, régulièrement. La menthe est particulièrement rafraîchissante.
Eviter de faire tourner des appareils qui produisent de la chaleur, évidemment ceux de la cuisine mais les ordinateurs, ampoules, etc

Rendez-vous-Sage.com

LES ENFANTS AU BORD DE L'EAU.

La noyade est la 1° cause de mort accidentelle des moins des enfants de moins de 5 ans.
La meilleure des protections est d'exercer une surveillance constante et active. Elle doit être active dans tous les lieux où il y a de l’eau, de la baignoire au bord de mer en passant par les rivières... Le « surveillant de baignade » se consacre entièrement aux enfants. Il se baigne avec eux ou les regarde s’amuser mais sans bouger des abords de l’eau.
Alors même si les enfants savent nager, même s’ils ont des brassards, il ne faut JAMAIS les perdre de vue !  Car la noyade chez les enfants se déroule terriblement rapidement ! Un bébé peut se noyer en quelques secondes dans 3 cm d’eau, sans un bruit, un jeune enfant en 3 minutes dans 20 cm d’eau. 
Le silence est tout ce que l’on entend lorsqu’un enfant se noie. – message de prévention en Australie –
On garde à la main les plus petits. On prend le temps d’observer l’environnement, le flux de l’eau.
Les brassards sont à privilégier et doivent être adaptés à la taille, au poids et à l’âge de l’enfant.
Attention à maîtriser le temps de baignade car les enfants se refroidissent plus vite que les adultes. (Globalement, on se refroidit 20 fois plus vite dans l’eau que dans l’air...)

Rendez-vous-Sage.com

UN MONDE DE PLASTIQUES.

La production mondiale de plastique développe 10 tonnes / seconde. Le plastique a été relevé sur 88% de la surface des océans. On arrive ainsi à découvrir le « 7° continent » dans le pacifique, cet amas de plastiques 3 fois plus grand que la France.
Cette matière finit par se décomposer en morceaux de plus en plus petits : des microplastiques qui deviennent plus tard des nanoparticules. Un seul débris de micoplastique engendre plusieurs milliards de nanoparticules.
Aussi, tous les ans, 100 000 mammifères marins et 1 million d'oiseaux meurent à cause du plastique.
Le lavage de nos vêtements larguent dans les océans 500 000 tonnes de plastique / an. C'est l'équivalent de 50 milliards de bouteilles plastiques. Plus d'1/3 des particules proviendraient des textiles synthétiques selon Greenpeace. Laver 6 kg de ce linge libéreraient 500 000 fibres de polyester et 700 000 d'acrylique, soit plus d'1 million de meurtrières particules.
Heureusement, des machines à laver captent ces particules maintenant grâce à un filtre. Des poches dans lesquelles on met le linge existent aussi retenant 90% des fibres « Guppyfriend », par exemple.
Par ailleurs, dans la mesure du possible, privilégions de faire tourner nos machines à laver le linge à 30 ou 40°C. En effet, 40° plutôt que 90° économise 70% d énergie.
Et en France, c'est 20 millions de machines qui tournent / jour...

Rendez-vous-Sage.com

previous arrow
next arrow
Slider

Articles Phares

Articles récents