fbpx

A propos

Bienvenue ici !

Depuis bien longtemps, j’aurais aimé trouvé un tel recueil , un tel support. L’origine de ce site viendrait de ma nature anxieuse, angoissée ? Non. Ou pas uniquement. Le goût du savoir plutôt ! Du partage, de la discussion m’ont amenée à cette nouvelle aventure.

D’un mauvais hasard aussi ! Confirmant ainsi ma conviction qu’il existe toujours un bon côté à tout. En ce début d’année 2018, à la sortie de ma journée de travail, je m’aperçois que ma voiture n’est plus à la place à laquelle je l’avais garée quelques heures auparavant, (en)volée !
En toute honnêteté, je dois avouer que j’aurais pu éviter cet incident. Résonne alors le fameux “si j’avais su…” ou plus exactement, “si j’avais réfléchi…”. Remontent plus tard comme des relents d’angoisse sur notre incapacité à tout savoir, ce qui m’agace un peu car j’ai toujours aimé trouver la racine des choses. Dans mon cerveau avide de connaissances, curieux de comprendre les mécanismes, fonctionnements de ce qui nous entoure, germe alors l’idée d’un soutien pour éviter au maximum les erreurs évitables.

En creusant le projet, je suis abasourdie en apprenant qu’en France, la moyenne des accidents domestiques est de 20 000 victimes par an ! C’est énorme ! Pour prendre la mesure, les accidents de la route entraînent, maintenant, moins de 4 000 tués. Les accidents de la vie courante (AcVC), représente ainsi la 3° cause de mortalité en France et ce sont souvent ceux que l’on décrit comme “les accidents bêtes”.

Bêtes !

Pourquoi bêtes ? Parce qu’il existe des “accidents intelligents” ?

Bêtes parce qu’il aurait juste fallu ne pas se précipiter, juste réfléchir avant d’agir, juste se concentrer sur ce que l’on faisait en fait, être vraiment présent, en somme ! Cela signifie concrètement ne pas faire deux, trois choses en même temps, ne pas laisser nos neurones mouliner sur 1001 sujets. Bêtes aussi parce que parfois, en racontant nos mésaventures, on entend : “bah oui, quand même, c’est connu qu’il ne fallait pas…”

Je me rends compte que devant l’engorgement des problèmes de toutes sortes à régler, certains commencent à chercher des solutions en amont. On en arrive (enfin! ) à l’application du vieux proverbe : Mieux vaut prévenir que guérir. Principe antique, à l’apparence poussiéreuse mais remis à jour ces temps avec Orange, par exemple, dans sa publicité sur les risques du téléphone au volant. Même le gouvernement travaille le principe, se préoccupe de notre valeur ! Un homme avertit en vaut deux, n’est-ce pas ?

Alors, voilà, j’ai beaucoup réfléchi (trop comme toujours, diront certains), me suis formée (me forme toujours, car c’est un sacré boulot tout ça!)  puis me suis (enfin!) mise à l’œuvre de ce site internet sur le thème de la prévention. Car sur ce thème, comme pour d’autres, les informations, ne manquent, évidemment, pas mais sont disséminées. Il est quasi impossible de faire le tour d’une question rapidement. Mon idée est donc de vous proposer en partant d’un problème que l’on peut prévenir, des “fiches de synthèse” qui ne pourront être exhaustives mais qui seront complètes, claires et nettes et ce à un point de rendez-vous précis. Concrètement, je pense suivre le fil des saisons, de l’actualité, piocher à droite, fouiller à gauche, explorer la toile puis synthétiser ma récolte. Pour autant, je vois ce projet comme participatif, alors ce qui serait super, ce qui me ferait plaisir, c’est que vous veniez au rendez-vous et partagiez vos idées, connaissances, tuyaux, expériences  !

J’espère donc que vous aurez plaisir à venir au rendez-vous et trouverez au fil de ces pages des infos qui vous seront utiles…

Me vient un petit clin d’œil : grâce à la magie de la technologie Rendez-vous Sage n’a pas de limite dans le temps, pas de limite géographique ainsi tout le monde est convié partout, tout le temps !! 

A bientôt !

Alexandra Lhorizon.

Partagez l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •