fbpx

LES 8 DANGERS DU JARDIN POUR LES ENFANTS

De façon générale, le meilleur et le premier réflexe à avoir est de ne jamais laisser un jeune enfant seul dans le jardin sans la surveillance d’un adulte. Au fil des années, sa curiosité se portera sur différents points, les activités évolueront et les risques d’accidents seront multiples… Ces dangers potentiels devront donc être identifiés en amont par les adultes et expliqués dès que possible. Et les répétitions suivront, se multiplieront pour s’assurer que les informations soient enregistrées et que le jardin reste un espace de plaisirs !

A chaque âge, ses dangers…

Pour les nourrissons

Le grand air leur est très profitable mais certaines précautions sont à prendre, protéger les poussettes avec une moustiquaire, par exemple. La principale source d’ennui viendra du soleil. En effet, les yeux et la peau des tout-petits sont extrêmement fragiles, il faut donc veiller à les installer à l’abri, de tous risques de brûlures. Comme pour tous, il est sage d’éviter la plage horaire de midi à 16h car les températures au delà de 26/27°C ne lui sont pas favorables. Attention aux brusques changements de températures auxquels les bébés sont très sensibles, leur thermorégulation n’étant pas encore suffisamment réactive.

En été, vêtir le petit de tissus légers, de couleur claire et surtout aucune lotion ou crème anti-moustique avant plusieurs mois ! Et évidemment veiller à une hydratation constante ! En cas de fortes chaleurs, des bains à 37°C peuvent le rafraîchir. Les piscines avec une eau pas forcement propre et/ou chlorée seront à écarter jusqu’à l’âge de 6 mois minimum.

La période de quatre pattes à la marche

C’est un peu la période de tous les dangers ! Le jardin est pour les enfants une source inépuisable de découvertes plus ou moins heureuses. Manier des outils, secouer des flacons de produits phytosanitaires, goûter aux baies des arbustes, aux cailloux sont quelques une des recherches possibles. Afin d’éviter intoxications, coupures, etc , il s’agira de faire preuve d’une vigilance soutenue sans être pour autant étouffant car le petit a besoin de ces moments de découverte.

danger jardin enfant

Nous savons que les expositions excessives au soleil sont dommageables pour la peau et ce
à tout âge. Il est à noter que les coups de soleil de l’enfance peuvent être à l’origine de mélanomes ou cancers à l’âge adulte

A partir de 3 ou 4 ans, le jardin est un terrain de jeux

Le jardin devient le lieu de nouveaux apprentissages, donc un lieu bien risqué. Afin d’éviter les coups inéluctables avec une balle, un ballon, les chutes d’une balançoire, restent à surveiller les plus petits enfants et enseigner dès que possible à réfléchir avant d’agir.
Attention à l’effet de groupe qui par l’excitation engendrée peut entraîner des comportements délétères…

Pour toutes activités genre vélo, skate-board ou rollers, des protections efficaces existent et limiteront la gravité des blessures. Aucune discussion ne sera donc acceptée et le port de protections obligatoire : casque, genouillères, coudières, protège-poignets.

Que l’enfant maîtrise son vélo est une chose, qu’il soit capable d’évoluer sur routes en prenant en considération la circulation en est une autre ! Les balades en famille seront l’occasion de montrer le bon exemple, de lui enseigner les principales règles du code de la route et de lui en expliquer les raisons.

Comme tous milieux naturels, le jardin est lieu de vie où des insectes, des guêpes, etc peuvent croiser notre chemin. Des piqûres peuvent être douloureuses, créer des allergies, voir chapitre 5 #Insecte jardin enfant.

1 – Soleil & Chaleur

Aux beaux jours, il est sage d’équiper les enfants d’un chapeau, d’un vêtement léger, de couleur claire (le noir concentrant la chaleur), de lunettes de soleil avec des montures enveloppantes et un filtre anti-UV. Passer une crème solaire (indice 25 au minimum) sur les parties du corps exposées.

danger enfant chaleur déshydratation

Le risque de déshydratation et de coup de chaleur n’est pas à négliger. Même si l’enfant n’a pas soif, lui imposer de boire régulièrement. Pour y parvenir, varier la forme (eau, jus de fruits, lait) le mieux restant l’eau, malgré tout ! Si l’air est vraiment chaud et sec, rafraîchir l’enfant avec un brumisateur, gant mouillé, douche, bain de mer qui permettra de faire baisser sa température corporelle.

A savoir : à moins que le parasol soit fabriqué avec un tissu anti UV, s’y protéger ne nous met pas à l’abri d’un coup de soleil ! Pour les plus petits, il est donc conseillé de de les abriter sous une tente anti UV.

2 – Portiques & aires de jeux

Normes

Les portiques et balançoires à usage familial ne sont pas soumis obligatoirement à la norme NF S 54-100. Ceci dit, cette norme qui définit l’emploi et la sécurité des portiques de plein air vous garantira les propriétés mécaniques et physiques des articles. Cette norme oblige les fabricants à détailler les consignes de surveillance du matériel pour éviter les accidents et à dicter le mode de montage adéquat.

Une autre norme peut aussi se rencontrer sur les portiques, c’est la norme NF EN 71, qui s’applique sur les jouets fabriqués ou importés vers l’Union Européenne. C’est une caution de respect des directives de Bruxelles concernant la sécurité des jouets.

La mention de ces normes sur les produits est donc un gage de qualité et de sécurité.

Installation

Il convient de bien définir le lieu adéquat pour l’implantation d’un portique. Un endroit plat avec du gazon ou du sable meuble sur de 10 cm de profondeur amortira la chute éventuelle de l’enfant.

Un espace dégagé de 2 mètres tout autour de l’équipement est un minimum à respecter. Pas de mur, d’arbre ni grillage afin que les enfants puissent évoluer sans contrainte, ni danger.

Il faudra ancrer le portique au sol. Pour cela, creuser des trous de 30 à 50 cm de profondeur pour y sceller le portique dans du béton afin que l’ensemble reste stable.

Entretien

Le métal est le matériau le moins coûteux, le plus léger et demandera moins d’entretien que le bois. Ce dernier sera sélectionné pour son aspect esthétique grâce à la touche naturelle qu’il apportera au jardin et sa bonne longévité.

Quelque soit le matériau, il s’agira d’entretenir le portique pour garantir une bonne sécurité aux enfants. Chaque année, vérifier l’état des cordes et/ou des chaînes ainsi que le serrage des attaches ou crochets. Afin de limiter l’usure, la rouille, démonter les éléments, l’hiver venu dans les régions les moins clémentes.

accident enfant balançoire

Usage

Veillons à correctement faire respecter les tranches d’âge annoncées par le constructeur pour chaque accessoire afin que le poids et l’usage correspondent. Par ailleurs, quelques règles sont à inculquer :

  • ne pas monter à plusieurs sur le toboggan ou balançoire,
  • sur la balançoire surveiller les mouvements des uns et des autres autour car les chocs peuvent être violents et créer de graves traumatismes.

Là aussi, veiller à l’effet de groupe pouvant engendrer des incidents, ainsi lorsque plusieurs enfants s’amusent en même temps sur le portique, le concours de celui qui aura la plus mauvaise idée n’est jamais loin ! Le plus sage est d’avoir un œil sur eux.

Attention aux vêtements ! Les sangles ou cordons peuvent être à l’origine d’étranglement. Idem pour les écharpes, lacets ou cheveux longs qui risquent de s’accrocher à un élément saillant et entraîner de méchantes blessures.

Concernant les bacs à sable, il est raisonnable de penser à en protéger l’accès lorsque l’enfant n’y joue pas, si des animaux à quatre pattes font partie de la maison ! Le bac à sable étant une aire de jeux pas un bac à litière !

Attention au gravier ! Les plus petits affectionnent de les porter à la bouche !

3 – Points d’eau sous très haute surveillance !

Peut-être le plus grand danger du jardin pour les enfants ! Le sujet a fait l’objet un article complet : https://rendez-vous-sage.com/comment-proteger-les-enfants-du-risque-de-la-noyade/car le risque est malheureusement grand ! Tous les points d’eau sont potentiellement dangereux, même peu profonds : mares, ruisseaux ou petites piscines. Un enfant peut se noyer dans 20 cm d’eau en quelques minutes.

danger enfant piscine

Avant 4 ou 5 ans, un enfant développe son autonomie, il a soif de découvertes et n’a pas conscience du danger, l’eau est source d’amusement. Mais 60 enfants entre 1 et 4 ans (dont 80% des garçons) meurent chaque année par noyade, la moitié ont lieu en piscine privée.

Attention aux fontaines et bassins ! L’eau stagnante de ces poins d’eau est souvent un nid à bactéries, risquant d’intoxiquer l’enfant qui aura joué avec ou en aura avalé. Il faudra alors les nettoyer régulièrement ou en protéger l’accès.

4 – Les dangers des équipements de jardinage

Tondeuse & taille-haie

De toute évidence, ces appareils seront l’objet d’une attention absolue, que ce soit pendant l’utilisation, qu’après. Il est prudent d’éloigner les enfants de la zone de travail car des cailloux ou débris peuvent être projetés sur leur passage. Si les appareils sont électriques, nous les débrancherons tout de suite après utilisation avant de les ranger en un lieu fermé. Attention aux rallonges dénudées excessivement dangereuses, pour ne pas dire mortelles. De façon générale, toujours avoir un œil sur les enfants lorsque des câbles électriques sont de sortie !

Les produits de traitement

danger enfant pesticide

Les engrais, pesticides sont désormais très réglementés car même avec une composition naturelle, ces substances ne sont pas inoffensives. Le contact ou l’ingestion accidentelle de ces produits peut engendrer une intoxication, particulièrement chez les enfants. Ces flacons seront donc rangés dans un seul et même lieu strictement inaccessible aux enfants et dès qu’ils sont en mesure de comprendre, il conviendra de leur expliquer la dangerosité de tels produits. Leur enseigner la signification des logos est une bonne piste à suivre.

Comme pour les produits ménagers, on évitera de transvaser un de ces produits dans un récipient alimentaire ou dans une bouteille non étiquetée.

Surveillons de la même façon, les produits de traitement pour piscines !

Attention après avoir semé ou traité du gazon ! Il convient de respecter un temps d’attente avant de pouvoir retourner y évoluer.

5 – Les risques potentiels avec les animaux et les insectes.

Les animaux domestiques

Compagnons de notre vie quotidienne, obéissants, doux et affectueux, certains peuvent dans un milieu naturel modifier leur comportement. Leurs instincts stimulés, ils peuvent réagir de façon inhabituelle. Quelques enseignements rudimentaires sont à communiquer aux enfants : ne pas courir ni crier ou se mettre à quatre pattes devant un chien. Il est préférable de ne pas laisser un jeune enfant seul avec un animal.

Par ailleurs, nous devons inculquer aux enfants à respecter les animaux qui ne sont pas des peluches ! L’enfant apprendra à considérer la vie propre de l’animal avec son environnement : se tenir à l’écart de son coussin ou sa niche, de ses jouets, de sa gamelle. Petit à petit, nous expliquerons à l’enfant que les animaux ont leur langage à eux. Enseigner les signaux d’agacement : babines relevées chez le chien, oreilles couchées pour le chat…

Les insectes

Pour se protéger des dangers potentiels des insectes, nous installerons les bébés dehors à l’ombre et à l’abri d’une moustiquaire. Les enfants n’éprouvent naturellement pas de crainte et certains chercheront même à jouer avec ces drôles de petites bêtes et représentent ainsi, pour les insectes, une cible idéale avec leur fine peau bien tendre.

risque enfant insecte

Nous devons donc leur montrer le bon exemple et ne pas leur inspirer de crainte envers les insectes. Ne pas faire de gestes brusques, par exemple, dès qu’un insecte vole autour de nous. Et, sans l’effrayer, expliquer à l’enfant les risques possibles. Lui apprendre, par exemple, à regarder systématiquement dans son verre avant de boire. Lui expliquer, dès que son âge le permet, que certaines plantes attirent les insectes : les abeilles sur les lavandes…que les insectes sont attirés par le sucre. Ainsi, chez les plus petits, leur essuyer la bouche et les mains après chaque repas ou collation.

Les insecticides sont à utiliser avec parcimonie. Il faut évidemment éviter d’en vaporiser près d’un enfant, l’inhalation ou l’aspersion pouvant contenir des composants toxiques. Pour protéger les bébés, une moustiquaire est idéale.

6 – Le danger de certaines plantes.

Les plantes doivent aussi faire l’objet de notre attention. Avec de jeunes enfants, nous sommes condamnés à jouer les botanistes ! Nous chercherons donc à connaître les plantes installées dans le jardin. Certaines peuvent piquer, irriter, provoquer des allergies et parfois empoisonner si elles sont ingérées ! Ceci dit ne dramatisons pas, toutes les plantes toxiques ne seront pas forcément fatales ! La plupart provoqueront juste des irritations cutanées, des démangeaisons ou des troubles gastriques légers. Dès que possible, nous expliquerons aux enfants les risques, leur apprendrons à ne pas cueillir les petites baies rouges de certains arbres et arbustes par exemple.

danger plantes toxiques enfant

Le plus simple est de sélectionner les espèces sans épine, non toxiques et d’isoler ou d’écarter celles qui nous embarrassent.

Attention aux branches basses des arbres et arbustes au niveau des yeux des enfants, les élaguer si possible.

A savoir : pouvoir faire des infusions des feuilles d’une plante n’indique pas forcement que l’on peut faire de même avec ses racines et inversement ! Juste certaines parties d’une plante peuvent être toxiques.

7 – Le point chaud du jardin : le barbecue !

Élément clef des bons moments au soleil, le barbecue s’il est déjà dangereux pour les adultes, l’est encore beaucoup plus pour les enfants ! Surtout pour les plus petits qui ont leur visage à hauteur de grille !

danger enfant barbecue

On veillera donc à ne jamais laisser jouer un enfant autour d’un barbecue allumé ou avec des braises encore incandescentes. Les enfants sont facilement attirés par le feu, il faudra donc bien leur en expliquer les dangers et prudent de ne pas les autoriser à s’en approcher. Aussi, nous ne laisserons donc pas le barbecue sans la présence d’un adulte.

D’autant plus que l’appareil est parfois instable, risquant de basculer au moindre mouvement inconsidéré. Jeux de ballon, chahut ne doivent donc pas être acceptés dans le périmètre du barbecue. La prudence est de mise tout particulièrement avec les petits barbecues transportables. Nous veillerons donc à installer le barbecue dans un endroit stable.

Avant d’allumer le barbecue, nous veillerons qu’aucun enfant soit à proximité. Et comme de bien entendu, nous n’utiliserons aucun produit inflammable, genre alcool ou essence pour l’allumage…

8 – Les portails, grilles et portillons de jardin

Veillons bien à toujours laisser portails et portillons de jardin donnant sur l’extérieur, bien fermés. Ouverts, ils peuvent donner des idées d’aventures aux petits. Même « les plus grands », empressés de rattraper un ballon en courant, oublieront les règles élémentaires de prudence.

Les dangers qu’encourent les enfants dans un jardin sont multiples et variés. Afin que les apprentissages se fassent sans trop de pleurs, une surveillance et un enseignement suivi de certaines règles permettront d’éviter les accidents idiots.

Clôturons avec une des activités de plein air potentiellement dangereuse qu’affectionnent les plus grands (entre 10 et 15 ans), s’amuser avec des pétards. Les plus petits calibres ne font globalement pas encourir de graves dommages mais beaucoup peuvent causer de sévères blessures :

  • brûlures par explosion ou par inflammation des vêtements,
  • blessures au visage,
  • arrachement de doigts après une explosion dans la main,
  • perte de l’ouïe, de la vue sont chaque année répertoriées aux urgences des hôpitaux. En parallèle à ces risques corporels, la menace de déclencher un incendie est à prendre en considération selon le lieu. Il faudra donc expliquer aux apprentis artificiers de s’assurer que la mèche soit suffisamment longue, une fois le pétard allumé le lâcher au plus vite en veillant qu’il n’y ait personne autour et s’en éloigner à 10m. Ne jamais rallumer un pétard qui n’a pas explosé : le noyer dans l’eau afin que personne ne puisse risquer de se blesser. Plus d’info sur : https://www.college-ronsard.net/app/download/20103149/sensibilisation_aux_risques_li%C3%A9s_aux_p%C3%A9tards.pdf
Partagez l'article
  •  
  •  
  •  
  • 1
  •   

Une pensée sur “LES 8 DANGERS DU JARDIN POUR LES ENFANTS

  • à
    Permalink

    Bon article qui fait le tour des problèmes éventuels
    A garder a l’esprit

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :