fbpx

SIGNES ET RISQUES DE LA SOMNOLENCE AU VOLANT

Somnolence au volant, signes, risques

L’endormissement est la 1° cause de mortalité sur autoroutes.

85% des accidents dus à la somnolence ont lieu en journée.
70% des accidents se produisent sur des trajets de moins de 2 h !

Diverses origines à la somnolence :

Le manque de sommeil, un repas copieux, un problème de santé, l’absorption d’alcool, de médicaments ou de stupéfiants.

Les heures à risque : 13/15h et 3/5h

Prenons conscience qu’une fatigue importante peut entraîner des micro-sommeils de 1 à 4 secondes, à 130 km/h en 4 secondes, c’est plus de 140 m parcourus…

Une mauvaise aération de l’habitacle peut également aggraver l’état de fatigue, tout comme l’excès de chauffage ou de climatisation.

Il faut savoir que le risque d’endormissement s’accroit avant l’arrivée.

Et il est très fort sur les trajets du quotidien : 50 % des accidents ont lieu sur des trajets de moins de 100 kms.

La fin de semaine est plus risquée aussi s’il y a eu plusieurs jours où le manque de sommeil a été enregistré.

17h de conduite consécutives sans sommeil diminuent les réflexes du conducteur comme avec un taux d’alcool de 0,5 g/l dans le sang !

Les signes de somnolence :

  • Bâiller est le premier signal que le corps envoie,
  • Changer de position, se tortiller sur son siège, sentir un engourdissement des jambes, se passer les mains sur le visage,
  • Sentir des douleurs dans le dos, dans la nuque, les épaules qui se raidissent,
  • Avoir des picotement aux yeux, paupières lourdes, regard figé qui donne la sensation d’avoir des absences,
  • Passer sur les bandes d’alerte sonores en bordure d’autoroute,
  • Avoir l’impression que les autres conduisent mal.

Afin d’éviter la catastrophe, s’arrêter : choisir un endroit adapté, calme et sans danger.

Aussi, il ne faut pas hésiter à s’arrêter pour se détendre, dormir éventuellement. 10 à 15 mn suffisent, ne pas dépasser 20 mn car sortir d’un sommeil plus long est plus difficile !

Boire de l’eau régulièrement et manger légèrement. Café, boissons énergisantes ne feront juste que retarder l’endormissement.

Aérer le véhicule et faire un peu d’exercice : marcher, s’étirer…

Plus d’infos sur
https://www.preventionroutiere.asso.fr/2016/03/30/somnolence-au-volant/

Partagez l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *